Home Blog Page 59

The Naked Trilogy, par Sally Dali

2

Product Details
Avant de rentrer dans le détails des trois tomes formant cette trilogie, je veux juste dire que j’ai adoré ce livre. Je l’ai dévoré en une journée. Le sujet, le rapport de l’auteur au naturisme et son expérience de naturiste qui vit sa passion au quotidien, est bien traité, le récit vous tient en haleine, vous fait souvent sourire, et l’écriture est agréable. Je vous encourage donc que vous soyez ou non naturiste, et si vous lisez l’anglais, de vous précipiter sur ces trois tomes, ode à ce style de vie magnifique qu’est le naturisme.

Ces trois livres se suivent et il est préférable de les lire dans l’ordre. Ils révèlent toute la psychologie de l’auteur et surtout décrivent en détail son bonheur de vivre nue et de ce besoin, parfois étrange, que ressentent les naturistes à se mettre nus. Elle aborde le naturisme sans complexe, ne tombe pas dans l’angélisme, consistant à dissocier naturisme et sexualité, mais traite frontalement du côté visuellement agréable d’un corps nu. Si vous êtes naturistes, vous vous retrouverez certainement dans ses lignes, et si vous ne l’êtes pas, vous découvrirez une terra incognita insoupçonnée de respect et de bien-être. Je vous souhaite bonne lecture, nu comme il se doit !

Tome 1 : Being Naked – Être nue

Dans le premier tome de cette trilogie, Sally explique comment elle a découvert le naturisme et comment il s’est imposé comme une nécessité dans sa vie. Elle insiste particulièrement dans son rapport à la nature, comme par exemple, quand elle emmène son cheval au pré, dans le plus simple appareil, ou qu’elle va se promener nue dans la campagne environnante.

Elle décrit aussi comment elle vie son naturisme au quotidien, y compris avec ses ami(e) naturistes ou non, sa sœur et son beau-frère, et comment elle organise des soirées naturistes. Son séjour à Vera Playa, en Espagne, lui fait découvrir le bonheur de la nudité pour faire toutes ses activités, y compris faire ses courses ou aller au restaurant. Elle explique également le bonheur ressenti par le partage de la nudité, activité sociale par excellence.

Sally m’a fait sourire en rappellant qu’elle était une femme, et qu’à ce titre, comme beaucoup de ses consoeurs, elle adore les vêtements. Ce qui n’est aucunement incompatible avec le bonheur d’être nue. Elle introduit aussi sa relation avec Fleur, une ballerine qui dance nue et qui restera une de ses amantes.
Après avoir partagé quelques-unes de ses expériences naturistes en Angleterre, France et Espagne, elle découvre Montalivet et prend la décision d’y retourner pour y vivre, nue à l’année. Le livre se termine sur son installation à Montalivet avec son ami Bryan avec qui elle partagera quelques années durant une maison et pourra assumer pleinement son bonheur de vivre nue.

Tome 2 : Still naked – Toujours nue

Dans le second tome, Sally continue à décrire sa vie à Montalivet, ses nombreuses expérience de nudité totale et sa vie sentimentale, dont un long passage avec Fleur, tant en Angleterre qu’en France. Fleur met cependant le doigt sur la possible lassitude que Sally pourrait ressentir de vivre dans un environnement naturiste clos. Et c’est Bryan qui se décide à quitter Montalivet pour la Californie.

Sally se retrouve face à un dilemme : que faire de la maison ? Cet intermède introduit une histoire croustillante (je ne vais pas tout vous dévoiler) avant de se terminer sur une colocation avec une Française un peu collet-monté. L’épisode du choix du colocataire est le prétexte à quelques histoires avec de “faux” naturistes.

La colocation se révèle intéressante car prompte à des réflexions sur le naturisme et le respect mutuel textile-nudiste. J’aime particulièrement cette phrase située vers la fin alors qu’elle revient sur son bonheur d’être nue : “le naturisme est une expérience à partager”. Cela donne un bon aperçu de l’esprit du livre. Ce tome se termine sur ce sentiment partagé par tous les naturistes et que je ressens pleinement alors que j’écris ce billet (nu comme il se doit) : “J’aime être nue.”

Tome 3 : Naked in winter – Nue en hiver

Le troisième et dernier tome traite de la relation entre nudisme et froid. En effet, dans des pays comme la France ou l’Angleterre, l’hiver n’est pas propice à la nudité. Ceci étant, elle commence par regarder le confort d’être nu bien au chaud, voire de profiter des belles journées d’hiver pour profiter de la neige et du soleil.

Elle passe aussi en revue les activités nudistes organisées, comme les ouvertures de musées aux naturistes. Puis vagabonde dans la littérature naturiste, orientée plus sexuelle que naturiste, et décrit le mélange naturiste=textile, particulièrement quand une seule personne est nue. Enfin, elle s’attarde sur la nudité en tant qu’outil de revendication, comme par exemple les Femen. Comme elle le dit : “Je réfléchis beaucoup en hiver et mes pensées partent en tout sens”. Nue en hiver, elle nous confie ses pensées.

Elle passe de la France à l’Angleterre, de sa vie avec sa colocataire à ses relations avec Fleur, puis s’interroge sur ce besoin d’être nue, y compris en hiver, avant de nous emmener dans son histoire d’amour avec Cressida, puis de terminer sur le besoin d’entretenir son corps pour vivre nue encore longtemps !

Conclusion

Il est dommage que ces ouvrages n’existent pas en français. J’en profite donc pour faire un appel à Sally, si elle passe par cette page au gré de ses pérégrinations sur le web: je serais enchanté de traduire ce livre en français pour que le public francophone en profite, contactez-moi si vous êtes intéressé.
Naturistement vôtre !

The English version of this post is available here.

Ce n’est pas nous… c’est eux !

3

header_logo_home2Traduit librement pas votre bloggeur nu depuis le blog de l’AANR (Association Américaine des Loisirs Naturistes) : It’s Not Us…It’s Them | The Alltogether.

On dit que vous ne comprenez vraiment quelqu’un que lorsque vous marchez un kilomètre dans ses chaussures. Cet adage semble très approprié lorsqu’il s’agit de ceux d’entre nous qui adoptent le mode de vie naturiste. Essayer d’expliquer à quelqu’un qui nous sommes et ce que nous faisons peut être une tâche intimidante. Certains d’entre nous ont été ouverts et honnêtes avec leurs parents et amis, et d’autres ont besoin d’être plus prudents, en essayant d’expliquer ils passent le week-end ou ils vivent.

La vieille histoire sur la sensation ressentie en nageant nu est toujours un point de départ. Essayant d’expliquer qu’être un nudiste est plus qu’un sentiment enraciné dans le fait d’être simplement nu est difficile à faire. Et bien sûr, il y a toujours la sexualité qui entre dans la discussion. Il est toujours difficile d’expliquer que le mode de vie nudiste fait une différence entre nudité et relations sexuelles.

Quand il s’agit de non-nudistes, il y a plusieurs niveaux de compréhension, voire aucun. Au départ, vous avez ceux qui simplement ne peuvent pas franchir le fait d’être nu. Je soupçonne qu’ils ont d’autres problèmes quand il s’agit de l’acceptation de leur corps ou de leur sexualité. Ces gens ne seront jamais des nudistes, donc inutile de perdre votre temps.

Ensuite, on trouve les gens un peu plus ouvert d’esprit. Au minimum, ils vous écouteront. Ils ne sont peut-être pas en mesure de comprendre le naturisme, mais ils vous écouteront et vous poseront peut-être des questions. Vos impressions honnêtes sur le sentiment libérateur d’être nu, l’ouverture de la communauté naturiste et la fraîcheur générale apportée aux problèmes quotidiens par un point de vue différent, peuvent frapper une corde sensible chez eux. Il est préférable de répondre à toutes leurs questions directement, sans fioriture. Il est important de ne montrer aucun embarras et d’être fier de votre mode de vie.

Le niveau suivant peut être amusant. Ce sont ces gens qui s’intéressent au nudisme, mais qui sont “bloqués”. Ces personnes pourraient s’appeler « nudistes de placard » et il y en a beaucoup plus que vous pouvez imaginer. Ces gens sont nus à la maison et ne se considèrent pas comme nudistes ou n’ont jamais eu l’occasion d’aller dans un club, ou sont gênés de parler de nudité. J’ai constaté que ces personnes veulent parler, poser des questions et s’impliquer, mais ont besoin d’aide pour franchir cette première étape. Généralement, ils sont surpris de trouver< /span> que tant d’autres personnes se sentent comme eux. Il est toujours intéressant de voir des gens qui viennent de découvrir le mode de vie naturiste. Juste les regards sur leurs visages vaut la peine.

Il y aura toujours un besoin d’anonymat avec certains membres de la famille et amis. Nous connaissons les niveaux auxquels nous sommes confrontés. La chose importante est que nous, naturistes, devons être honnêtes avec nous-mêmes et de comprendre que le mode de vie naturiste est amusant et stimulant et qu’il n’y a rien à cacher ou de quoi avoir honte .

Pourquoi ne pas être nudiste !

0

Quelles sont les raisons qui poussent une personne à ne pas accepter d’être nudiste si le naturisme lui était proposé? C’est la question que je me suis posée. Ayant partiellement fait le tour de la classique question pourquoi être nudiste, ou qu’est-ce qui pousse les gens à être nu socialement, il me semble important de comprendre les motivations des « textiles » pour le rester.

Afin de bien comprendre d’où je trouve les arguments que je vais exposer ci-dessous, il est important de savoir que mon épouse n’est pas naturiste, bien qu’elle respecte ma nudité quotidienne et qu’elle m’accompagne sur les plages naturistes, sur lesquelles elle garde, généralement, un bas de maillot de bain. Nous avons souvent discuté du naturisme. J’ai aussi souvent essayé de la convaincre de se dénuder plus souvent et d’envisager des vacances naturistes. Je n’ai cependant pas (encore) réussi. Mais je ne renonce pas, je dirais pourquoi un peu plus loin.

Ceci étant posé, voici les principales raisons pour refuser le naturisme.

  • Ne pas vouloir exposer son corps nu, la nudité étant quelque chose de privé.
  • Être confortable avec des vêtements, y compris un maillot de bain mouillé.
  • Ne pas ressentir, ne pas comprendre rationnellement le besoin d’être nu.
  • Lier nudité et sexualité, donc laisser les deux dans la sphère privée.
  • Voir les vêtements comme un élément différenciateur entre humains et animaux.
  • Ne pas supporter la vue de corps dénudés.
  • Avoir peur d’être jugé par autrui.
  • Ne pas se trouver suffisamment “bien foutu” pour se dénuder.
  • Avoir peur de l’excitation provoquée par la vue d’autres corps nus.

Au final, on peut regrouper ces raisons sous trois thèmes fondamentaux :

  • La croyance – liée au « ça ne se fait pas », religieux ou non.
  • La confiance – liée à l’imperfection de son propre corps.
  • La sensation – liée au fait que l’on ne ressent pas de bien-être particulier quand on est nu.

S’il est possible d’influencer croyance et confiance, par la raison et les sentiments, la sensation me semble plus délicate.

Les croyances peuvent évoluer. À un croyant, on pourra toujours trouver un texte qui n’ostracise pas la nudité et faire donc naitre le doute, en tout cas faire accepter que le dogme n’est pas ce que l’on croyait être. Avec un non croyant, il est possible de comprendre son refus et de lui démontrer que le contraire est aussi vrai. Il semble donc possible, avec patience et conviction, d’éteindre le « ça ne se fait pas ».

La confiance se construit, là encore avec patience et douceur. La confiance en soi est un drôle d’animal. En faisant prendre conscience à une personne que la perfection n’est pas de ce monde et qu’elle doit aimer son corps, on peut lui faire apprécier ses défauts, gros ou petits, et l’amener petit à petit à ne plus avoir peur de se regarder dans une glace. Donc, à potentiellement accepter le regard de l’autre.

Pour ce qui est de la sensation, la question me semble différente. La principale raison pour laquelle un nudiste est nu est le bien-être. Pour ma part, je ne me sens jamais aussi bien qu’entièrement nu. Cela n’appelle aucune explication rationnelle, je suis bien nu, point ! Si quelqu’un ne ressent pas ce bien-être, comment lui faire ressentir ? Certainement pas en la forçant à se mettre nue.

C’est la stratégie que j’ai mise en place avec mon épouse. Tant que je peux être nu, elle peut être habillée, dans le respect total des choix de chacun. En revanche, quand je suis nu à la piscine ou que je fais une activité avec elle, je lui indique que je suis super bien nu et qu’elle devrait en profiter. Il lui arrive dorénavant, furtivement pour le moment, de se glisser nu dans l’eau de la piscine pour mon plus grand bonheur, ou de déambuler dans la maison dans le plus simple appareil.

Avec le temps, il est possible que la sensation de bien-être de la nudité s’installe et qu’elle voie « la lumière ». Je pense que c’est uniquement dans le respect et l’écoute que l’on peut amener un textile réticent à devenir nudiste. En attendant, je reste nu.

Originally posted in English on the Naktiv network.

Had to get dressed today, yuck!

2

WP_20150129_15_34_37_Pro
I had to adapt. Still happy to show nudist love!

12 reasons why I am a nudist and you should be too!

14

As we progress through life we meet other nudists and of course non nudists. I do not know for you, but I have been sharing openly with more and more people that I am a nudist and I am spending a lot of time nude. I am intentional about this because I want people to feel fine and let them know that if they come home without warning or if they are invited to spend a Sunday at home, I may be naked.

The first question I generally get is why I am a nudist. Here are the best reasons I found over the years to answer to this question.

1. Because it feels good

This is to me the number one reason. If I had to choose one, this would be this one and no others. No clothes, no constraints. You can move around completely free of clothes. Your skin breathes. You feel the air, the sun on your skin and nothing comes close to this feeling.

2. Because I find tan lines graceless

When you tan without any suit, your all body gets tanned evenly and when naked on pictures or with my significant other, I find it better to offer the best body I can. No tan lines makes beautiful bodies.

3. Because it’s healthy

Swimsuits are not only uncomfortable, they trap sand and germs. Being naked in the sun has tons of virtues proven by doctors and medical research. Of course, you need to pay attention not to stay in the sun too much or you may get sunburned, but other than that nothing compares with swimming in the nude or just sweating nude when jogging or working out. Much healthier than keeping the sweat and germs in clothes.

4. Because it’s ecological

By being nude, I buy and wash less clothes. Therefore I use less washing powder. Not taking into account that I because I wash less, my chores are less too!

5. Because it builds confidence

Being naked builds your confidence. The confidence in your body and the confidence in yourself. It takes confidence to undress completely and know that people will see you without the shield of your clothes.

6. Because it’s friendlier

Go to any nudist resort and you’ll make more friends in a day you could in a year in your clothed environment. I do not know if it’s because there’s no barrier, but it’s an experience I’ve lived dozens of times. Nudist smile more!

7. Because most activities do not require clothes

Why wearing clothes when it’s hot and you can do things nude? Walking, running, swimming, waterskiing, playing volley ball, tennis, or cards, or pool, cooking, dining, having a drink, kayaking, sailing do not require clothes in most situation. So honestly why wearing clothes when you can be nude?

8. Because we are all human beings and there’s no need to hide behind clothes

We are all the same, aren’t we? Of course if you’re wearing an Armani suit and you discuss with a jean and T-shirt guy, you’re establishing in most cases a difference. When naked, sure some are fat, some are thin, some are muscular, some have scars, etc. it brings back our humanity and you can look people in their eyes and their heart.

9. Because I can travel light

As I try as much as I can to take naked holidays, I can travel light with just a small carry-on suitcase. No waiting for luggage at the airport, no need to rent a big car to get a big boot, and no need to wash clothes on holiday!

10. Because it shows who you really are

When nude, you cannot pretend to be cool by wearing the latest trendy swimsuit from Victoria’s Secret or American Apparel. You cannot show your wealth by wearing the latest Armani suit. You cannot brag how often you go to the gym and athletic you are. You cannot pretend being someone else. You are just you and it boils down to honesty and truth.

11. Because it’s who I am

I am a nudist, not an exhibitionist. I do not care you see all my body parts and I am not going to “show” any of those to you, I will just be naked because I am a nudist and I feel good when I am naked. You can stay clothed, or you can throw your clothes away and feel the exhilaration of being yourself!

12. Because being naked is normal

There’s nothing wrong in being naked contrary to the belief many have. Young kids love running around naked. It’s only when their parents tell them it’s wrong being naked they deepen the belief it’s wrong. If you let them roam freely and explain it’s Ok to be naked and share their freedom, they will see naked body as plain normal, which they are. Of course, it may require some explanation later and the need to speak about naturism and how many people perceive nudity. In the long run, it just makes more respectful human being I believe.

Get Naked, Stay Naked, Live Naked and Share the Naked Love!

10 raisons pour lesquelles je suis nudiste

4

Au fur et à mesure que la vie passe, nous rencontrons d’autres naturistes et bien sûr des non nudistes. Je ne sais pas pour vous, mais je partage avec de plus en plus de gens le fait que je suis nudiste et je passe beaucoup de temps entièrement nu. Je suis volontariste à ce sujet parce que je veux que les gens se sentent à l’aise et leur faire savoir que s’ils viennent à la maison sans prévenir ou s’ils sont invités à passer un dimanche à la maison, je peux être nu.

La première question que l’on me pose en général est pourquoi je suis nudiste. Voici les meilleures raisons que j’ai trouvées au fil des ans pour répondre à cette question.

1. Parce que je me sens bien

C’est pour moi la raison numéro une. Si je devais en choisir une seule, ce serait celle-ci. Pas de vêtements, pas de contraintes. Vous pouvez déplacer librement sans vêtements. Votre peau respire. Vous sentez l’air et le soleil sur votre peau, et rien ne se rapproche de cette sensation.

2. Parce que je trouve les marques de bronzage disgracieuses

Lorsque vous bronzez nue, votre corps est uniformément bronzé. Quand je suis nu sur une photo ou avec mon épouse, je trouve préférable d’offrir le meilleur corps que je peux. Aucune marque de bronzage fait un beaux corp.

3. Parce que c’est sain

Les maillots de bain ne sont pas uniquement inconfortable, ils retiennent sable et germes. Être nu au soleil a des tonnes de vertus éprouvées par les médecins et la recherche médicale. Bien sûr, vous devez faire attention à ne pas rester au soleil trop longtemps ou vous pourrez prendre un coup de soleil. A part cela, rien n’est comparable avec le fait de nager nu ou de transpirer nue quand vous courrez ou faites de la gymnastique. C’est beaucoup plus sain que de garder la sueur et les germes dans les vêtements.

4. Parce que c’est écologique

En étant nu le plus souvent possible, j’achète et lave moins de vêtements. Par conséquent, j’utilise moins de lessive. Sans compter que comme je lave moins, mes tâches ménagères diminuent !

5. Parce que cela renforce la confiance

Être nu renforce votre confiance. La confiance en votre corps et la confiance en vous. Il faut de la confiance pour se déshabiller complètement et de savoir que les gens vont vous voir sans le bouclier de vos vêtements.

6. Parce que c’est plus convivial

Allez dans n’importe quel complexe nudiste et vous ferez plus d’amis en une journée, que vous pouviez en un an dans votre environnement textile. Je ne sais pas si c’est parce qu’il n’y a pas de barrière, mais c’est une expérience que j’ai vécu des dizaines de fois. Les nudistes sourient plus !

7. Parce que la plupart des activités ne nécessitent pas de vêtements

Pourquoi porter des vêtements quand il fait chaud et que vous pouvez faire nu vos activités ? Marcher, courir, nager, faire du ski nautique, jouer au volley-ball, au tennis, aux cartes, aller à la piscine, faire la cuisine, manger, boire un verre, faire du kayak ou de la voile ne nécessitent pas de vêtements dans la plupart des situation. Honnêtement pourquoi porter des vêtements quand vous pouvez être nu ?

8. Parce que nous sommes tous des êtres humains et qu’il est inutile de se cacher derrière des vêtements

Nous sommes tous les mêmes, n’est-ce pas ? Bien sûr si vous portez un costume Armani et vous discutez avec une personne en jean et T-shirt, vous établissez dans la plupart des cas une différence. Quand vous êtes nu, bien sûr certains sont gros, certaines sont minces, certains sont musculeux, certains ont des cicatrices, etc. cela remet l’humanité en perspective et vous pouvez regarder les gens dans leurs yeux et leurs cœurs.

9. Parce que je peux voyager léger

Alors que j’essaye autant que je peux de passer mes vacances nus, je peux voyager léger avec seulement un petit bagage à main. Pas d’attente pour les bagages à l’aéroport, aucun besoin de louer une grande voiture pour son grand coffre et pas besoin de laver les vêtements en vacances !

10. Parce cela montre qui vous êtes vraiment

Quand on est nu, on ne peut pas prétendre être cool en portant le maillot de bain tendance le plus récent de Victoria Secret ou American Apparel. Vous ne pouvez pas montrer votre richesse en portant le costume Armani plus récent. Impossible de vous vanter sur le nombre de fois où vous allez à la salle de gym et combien vous êtes athlétique. Vous ne pouvez pas prétendre être quelqu’un d’autre, vous êtes juste vous et cela est honnête et vrai. Ce qui m’amène à ma raison bonus.

11. Parce que c’est qui je suis

Je suis un nudiste, pas un exhibitionniste. Je me fiche que vous voyez mon corps, je ne vais pas vous en « montrer » des parties, je vais juste être nu parce que je suis naturiste, et je me sens bien quand je suis nu. Vous pouvez rester habillé, ou vous pouvez vous débarrasser de vos vêtements et sentir la joie d’être vous-même !

Nu un jour, nu toujours !

Originalement publié en anglais sur naktiv.net: 10 reasons why I am a nudist