Home Blog Page 2

7 Ideas for Matching Holidays and Naturism

2

This may seem like an obvious match. Naturism and holidays go hand in hand. For some, this is the case, for others, naturism is more than holiday, it’s a lifestyle. Whether you’re a naturist during the holidays or throughout the year, here are some holiday ideas to spend completely naked with friends and families.

Holidays are usually a privileged moment, especially in the spring and summer, to practice naturism. Mild temperatures, the relaxed atmosphere, the generous sun are as much an invitation to stripping. So here are 7 simple ways to plan and spend a naturist vacation.

1. Pick a Naturist Place

There are dozens of camp sites, resorts and even naturist villages, identified by your local naturist federation. It there are naturist places on every continent, at the seaside, in the countryside or in the mountains. There are probably even a few kilometers away from you and it can sometimes be a great way to spend a long weekend with your family.

It’s not choices that are lacking and most naturist places are excellent bases to discover the region in which they’re located. The fact is that wherever you want to go, there is probably a naturist place to stay at. Check with the naturist Federation of the country or region you plan to visit.

If you’re in the US for instance, the American Association for Nude Recreation, lists all the naturist clubs. Wherever you’re in the world, go to the International Naturist Federation to find your federation and local clubs.

2. Choose Naturists Beaches

Sometimes they’re friends or family members who don’t wish to reside in a naturist resort. The right compromise is to choose a rental, a campsite or a hotel within walking distance of naturist beaches. You federation site may provide you with information about their locations.

The naturist beach is also a great way to introduce naturism to family members or reluctant friends. Start by identifying those beaches and then find a location or hotel nearby.

If you’re in the US for instance, the American Association for Nude Recreation, lists all the naturist beaches in the US. Wherever you’re in the world, go to the International Naturist Federation to find your federation.

3. Hike Naked

What could be simpler than going hiking and dropping T-shirt and shorts to hike naked! Whether you’re in the countryside, in the mountains, or at the seaside, there will probably be hiking trails nearby. By following the advice of my post on naked hiking, you’re guaranteed to have a great time in the middle of nature taking advantage of the freedom of nudity.

Naked hiking is also a great way to introduce friends and family to naturism. There are a few naked hiking clubs. Don’t hesitate to contact them to see if any naked hikes are organized around your resort. This is a great way not to hike alone and get acquainted with other naturists. If you want to learn more about naked hiking, I can only recommend you the excellent book by Richard Foley on the subject: Naked Hiking.

4. Rent a Naturist-Friendly House

There are hundreds of houses to rent, some without any close house or risk of being caught by passersby. This is an ideal way to live naked from evening to morning and allow new naturists to enjoy shared nudity safely, without being exposed to the eyes of strangers. The site Naturist BnB lists only houses and apartments where naturists are welcome!

5. Take a Naturist Cruise

Whether you know how to sail, it’s possible to rent one with or without a skipper. The boat is the place where nudity is self-imposed. With a skipper, you will have to check that the latter doesn’t see any problem with you being naked. Without skipper, the question doesn’t arise. You will undoubtedly need to dress in ports, but outside, you can be naked all day long.

There are also some exclusive naturist cruises, such as the Big Nude Boat which leaves from Miami at the end of February every year with 2000 naturists aboard. The travel agency Bare Necessities specializes in naturist cruises. There are also many boat owners and naturists who host people on board to make them discover how to sail.

6. Join a Naturist Association

Naturists have talent and in any case ideas. In Joining a naturist association near you, you will have the opportunity to share ideas to enjoy naturism and its benefits all year long. And if you can’t find the right one, you can always create your own association and federate other naturists around you!

To be a member of an association legitimates the practice of naturism and allows putting resources and ideas in common. It’s a simple and economical way to develop the practice of naturism around your home, while developing a spirit of camaraderie with people sharing the values of shared nudity.

7. Living Naked at Home

If you don’t have the chance to go on vacation, why not turn your home into a naturist place? All you need to do is to strip and spend your days naked, in complete freedom. Naturism often starts at home. A great way to keep it going in any season. By living naked and letting people know, you will also encourage other people to fall off the shirt, trousers and skirt.

Here are some ideas for your next naturist vacation. How do you match holidays and naturism? Share your naturist ideas and experiences in the box below. In the meantime, get naked, stay naked, live naked and share the naked love!

7 idées pour concilier vacances et naturisme

4

Cela peut sembler une question évidente. Le naturisme se pratique de préférence en vacances. Pour certains, c’est le cas, pour d’autres, le naturisme est plus qu’un style de vacances, c’est un style de vie. Que vous soyez naturiste pendant les vacances ou tout au long de l’année, voici quelques idées de vacances à passer entièrement nu avec amis et familles.

Les vacances sont généralement un moment privilégié, particulièrement l’été, pour pratiquer le naturisme. Les températures clémentes, l’ambiance détendue, le soleil généreux sont autant d’invitation à se dénuder. Voici donc 7 moyens simples de prévoir et passer des vacances naturistes.

1. Choisir un lieu naturiste

Il existe des dizaines de camping, domaines et même villages naturistes, recensés par la Fédération Française de Naturisme, et les autres fédérations européennes, asiatiques ou américaines. Il existe des lieux naturistes sur tous les continents, au bord de la mer, à la campagne ou à la montagne. Il y en a même certainement à quelques kilomètres de chez vous et cela peut, parfois, être un excellent moyen de passer un long week-end en famille.

Ce n’est pas le choix qui manque et la plupart sont d’excellentes bases pour découvrir la région dans laquelle ils se trouvent. Le fait est qu’où que vous souhaitiez aller, il existe probablement une offre de séjour naturiste. Renseignez-vous auprès de la fédération naturiste du pays ou de la région que vous envisagez de visiter. La Fédération Française de Naturisme vous permet de rechercher un espace naturiste facilement, profitez-en !

2. Privilégier les plages naturistes

Parfois, ce sont des amis ou des membres de la famille qui ne souhaitent pas résider en lieu de villégiature naturiste. Le bon compromis est de choisir une location, un camping ou un hôtel à quelques pas de plages naturistes. Il en existe là encore des dizaines de part le monde et la fédération naturiste régionale ou locale pourra vous fournir des indications quant à leurs emplacements.

La plage naturiste est également un excellent moyen de faire découvrir le naturisme aux membres de la famille ou aux amis réticents. Depuis le site de la fédération française de naturisme, il est également possible de trouver les plages naturistes de France. Commencez par les identifier pour ensuite trouver location ou hôtel à proximité. La Fédération Française de Naturisme vous permet de rechercher une plage naturiste facilement, profitez-en !

3. Pratiquer la randonue

Quoi de plus simple que de partir en randonnée et de laisser tomber t-shirt et short pour randonner nu ! Que vous soyez à la campagne, à la montagne, ou au bord de la mer, il y aura sans doute des chemins de randonnés à proximité. En suivant les conseils de mon billet sur la randonue, vous êtes garanti de passer un excellent moment au milieu de la nature en profitant de la liberté procurer par la nudité.

La randonue est aussi un excellent moyen d’initier ami et famille au naturisme en liberté. Il existe quelques clubs de randonues. N’hésitez pas à les contacter pour voir si des randonues sont organisées autour de votre lieu de villégiature. C’est un excellent moyen de ne pas randonner seul et de faire connaissance avec d’autres naturistes. Si vous souhaitez en apprendre plus sur la randonue, je ne peux que vous conseiller l’excellent livre de Richard Foley sur le sujet : Randonue.

4. Louer une maison isolée

Il existe des centaines de maisons à louer, certaines sans aucun vis-à-vis ni risque de se faire surprendre par des passants. Il s’agit d’un moyen idéal de vivre nu du soir au matin et de permettre aux néo-naturistes de profiter de la nudité partagée en toute sécurité, sans s’exposer aux yeux de personnes inconnues. Le site Naturist BnB ne liste que des maisons et des appartements dans lesquels les naturistes sont les bienvenus !

5. Faire une croisière naturiste

Que vous sachiez ou non manier un voilier, il est possible d’en louer un seul ou avec un skipper. Le bateau est l’endroit où la nudité s’impose d’elle-même. Avec un skipper, il faudra vérifier que ce dernier ne voit pas d’inconvénients à ce que vous soyez nus. Sans, la question ne se pose pas. Il faudra sans aucun doute vous habiller dans les ports, mais à vous la belle vie, nu toute la journée.

Il existe aussi quelques croisières exclusivement naturistes, comme le Big Nude Boat qui part de Miami fin février tous les ans avec 2000 naturistes à bord. L’agence de voyage Bare Necessities est spécialiste des croisières pour naturistes. Il existe aussi de nombreux propriétaires de bateaux et naturistes qui accueillent des personnes à leur bord pour leur faire découvrir la voile.

6. Rejoindre une association naturiste

Les naturistes ont du talent et en tout cas des idées. En rejoignant une association naturiste près de chez vous, vous allez avoir l’occasion de partager des idées pour profiter du naturisme et de ces bienfaits tout au long de l’année. Le site Naturisme en France liste les clubs existant dans l’Hexagone. Et si vous ne trouvez pas chaussure à votre pied, vous pouvez toujours créer votre propre association et fédérer d’autres naturistes autour de vous !

Être en association légitime la pratique du naturisme et permet de mettre ressources et idées en commun. Il s’agit d’un moyen simple et économique de développer la pratique du naturisme autour de chez soi, tout en développant un esprit de camaraderie avec des gens partageant les valeurs de la nudité partagée.

7. Vivre nu chez soi

Si vous n’avez pas la chance de pouvoir partir en vacances, pourquoi ne pas transformer son chez-soi en lieu naturiste ? Il vous suffit de vous dénuder et de passer vos journées ainsi, en toute liberté. Le naturisme commence souvent chez soi. Un excellent moyen de le faire continuer en toute saison. En vivant nu et en le laissant savoir et voir, vous inciterez aussi d’autres personnes à tomber la chemise, le pantalon et la jupe.

Voilà quelques idées pour vos prochaines vacances naturistes. Et vous, comment conciliez-vous vacances et naturisme ? Partagez vos idées et expériences naturistes en commentaire ci-dessous. Entre temps, dénudez-vous, restez nu, vivez nu et partagez l’amour du naturisme !

SunEden on video

2

A while back, I shared my week-end experience at SunEden, the premier South Africa Naturist Resort. Below is a video that was shot over several days in this African Naturist Paradise.

https://vimeo.com/187535641

For those readers who are not naturists and wonder what people are doing in naturist resorts, this video provides a great introduction to what naturism is about : doing normal things, having fun, without any clothing. Nothing more, nothing less! And if you are new to naturism and want to give it a try, Suneden people are very nice and will gladly make you comfortable to enjoy your first naturist experience!

For those readers who are naturists, you will discover a genuine wonderful place to spend a great time if you’re visiting South Africa. An hour away from Johannesburg, it’s a place to visit for enjoying wonderful time nude with friendly people in a wonderful setting.

Have fun, get naked, stay naked, live naked and share the naked love!

The NEWT 2018 in video

1

Pictures are worth thousands of words. Marten van der Zwaard, one of the participants to the Naked European Walking Tour (a.k.a. NEWT) 2018, has made a great job by capturing and editing pics and videos of the 2018 NEWT. Here are four videos that provide a great overview of what the Naked European Walking Tour and naked hiking are all about. A big up to Marten for having captured, edited and captioned those videos.

NEWT 2018 Preview – The trailer!
NEWT 2018 – Part 1
NEWT 2018 – Part 2
NEWT 2018 – Part 3

Here’s the official definition and guideline for the tour: “a NEWT consists of a week of one week of naked hiking in a European mountainous region. The first 15 years were based in Austria. We’ve used static huts, where many facilities are laid on, and mobile tents where each group member is much more self-sufficient, in both cases pooling together for main meals. The routes are in mountainous terrain, but will usually include a selection of shorter and longer routes to accommodate different abilities and to encourage the fairer sex to come along. A mixed group is always to be encouraged. We hike naked as much as possible, being practical taking priority. Most of the time we intend on being naked, along the mountain paths and across the summits too, weather permitting. Clothes are usually worn when walking through villages and/or visiting hostelries and gasthofs. “

If this sounds the kind of naturist activity you would be interested in and you want to learn more about naked hiking, I highly recommend the book Naked Hiking, by Richard Foley, the creator of the tour. We hope to see many of you on the Austrian trails in July for the Naked European Walking Tour 2019.

Get Naked, Stay Naked, Live Naked and Share the Naked Love!

The four seasons of naturism: winter

2

Guest post by barerunner. Pictures barerunner and peachypeaks.

Fall is gone, Winter is here, our naturist life isn’t over. Naturism in winter! Really? Yes, you can! You can do it!

Being human is first to remember that the human remains an adaptable animal to the wilderness. In winter, it seems tough, but our body is designed for that! Feeling the cold on your skin is quite bearable. The body adjusts to the cold. Shivering is a normal reaction to cold that actually helps burning calories.

But why being naked in winter? It might seem paradoxical to get unclothed in winter. Let me give you three reasons for us, naturists:

  • To appreciate and feel the perfection of our body.
  • To continue promoting naturism.
  • Because we are naturists who simply enjoy being naked.

So how do we live a naturist winter and survive this cold season?

At home

Winter naturism can just remain in the cocoon of our own home. Enjoying the comfort \while pursuing this pleasure of well-being. That’s great to not totally stop this naturist lifestyle. Rather than setting the heater at 80°F, a bathrobe, blanket or plaid can help manage the fresh air. We quickly realize that the cold doesn’t come from the modest part of our body, but more from the ends that are not always protected.

Try! Say naked after the shower, then stay naked longer and longer. Enjoy a breakfast, naked, starting from the rest days and lengthening on the weekdays, before going to work. What a good feeling! Find a moment to relax by undressing after a hard day’s work or effort.

Indoor Activities

In winter, naturists can also share indoor activities, naturist pool, yoga, club events such as bowling, restaurants… These activities allow to keep the social link between practitioners and to continue the openness of naturist freedom. It is important to contribute in a naturism socialization mindset. The more successful these activities are, the more naturism will be socially accepted.

Some saunas and spas can accept naturists. A great way to spend a full nude relaxing time!

Outdoor Activities

Yes, the transition to naked outdoor activity is possible in the winter and that’s where naturism makes sense. In winter, keep going naked! Walking, running, hiking (see the article on naked hike), skiing naked, why not? Winter, however, dictates some special rules.

Naked outside in winter, the feeling of cold comes from the body ends, humidity and movement of the air on your body (the wind for example). Without considering the general winter rules that apply to any form of winter outings, especially in the mountains (including avalanche risk), here are some special rules for winter naturist outings.

Unclothe yourself, but not everything: protect your extremities (hands, feet, head). For men, don’t worry, you’re not going to get cold from your genitals! Hands and feet need to be protected. They may be in direct contact with the snow (humidity and cold, that’s the double fine!).

Some practical advice on getting naked: avoid taking off your clothes immediately when leaving your car. The risk of cold shock is genuine in winter! Ideally, plan the lightest possible outfit in the car and gradually decrease the heating of the car. Another option is to stay dressed on the first few hundred meters of the hike and to undress step by step.

An important rule: as soon as you get outside: move! It’s time to understand the body boiler mechanism. As soon as the body moves, the blood will flow. The body will warm up. Shake hands down if they begin to freeze. Avoid breaks. Naked, sweating will naturally evaporate outward rather than being restrained by clothing. And then, the winter nudity begins to make sense. In winter, clothes can also be a reason for getting cold…

Equipment for Outdoor Naturist Activities

All the rules that apply to hiking apply to naked hiking as well! You need to pay special attention to what you pack from a survival equipment standpoint, according to the type of ride. The experience of hiking is important.

To cover/uncover, the most suitable clothes are Gore-Tex windshields (or equivalent). For the bottom, the side zipped over pants are easy to remove/put without removing the shoes. Put them in the backpack once off your body!

Remember to drink a lot, it is a frequent mistake to winter activities (which is not exclusively related to naturism). Pack a hot drink such as tea or coffee in a thermos. Avoid alcoholic beverages that artificially seem to warm you up, but actually numb the sensations, at the risk of inhibiting your body’s reaction to the cold. Naturists respect their bodies.

Watch the weather! The weather forecast sites often give information of perceived cold… You will see that you will tolerate better and better the cold… Temperature is a scientific information. Try to forget the posted data point, but, of course, pack equipment to cover yourself in case of colder temperature than expected…

Be careful, the clothes also serve to protect the skin, it is almost their greatest use. Naturists must exercise greater caution. In skiing, a fall on hard snow can burn the skin, a risk of injury to avoid. The trip must be adapted and do not take unnecessary risks. Protect yourself! Being a naturist and stripping in nature is not being unconscious and putting yourself in danger! In skiing, do not also forget that speed will contribute to cooling. But skiing naked is doable and will provide amazing and cheerful sensations.

Of course, as with any activity, progression is a golden rule. Start slowly, prefer sunny days to get started, limit your exposure time to cold. You will find that your body will become more and more accustomed to freshness and cold, and you will end up being as comfortable in winter as in summer. When the weather is good, it is not uncommon for me to go out on a 3-hour winter hike.

Naturism in winter is possible! Your turn!

Les quatre saisons du naturisme : l’hiver

0

Billet invité de barerunner. Crédit photos barerunner et peachypeaks.

L’automne est passé, l’hiver est là, la vie naturiste ne s’arrête pas. Le naturisme en hiver ! Vraiment ? Oui ! C’est tout à fait possible !

Être humain, c’est d’abord se souvenir que l’humain reste un animal adaptable à la vie en pleine nature. En hiver, ça semble compliqué et pourtant notre corps est conçu pour ça ! Ressentir le froid sur sa peau nu est tout à fait supportable. Le corps s’adapte. Le frisson, par exemple, est une réaction naturelle au froid qui aide à brûler des calories.

Mais pourquoi être nu en hiver ? Cela peut paraître paradoxal de se dévêtir en hiver. Voici trois raisons pour les naturistes que nous sommes :

  • Pour apprécier et ressentir la perfection de notre corps.
  • Pour poursuivre la socialisation du naturisme.
  • Parce qu’on est naturiste, appréciant être nu, tout simplement.

Alors, comment fait-on pour vivre nu en hiver et survivre à cette saison froide ?

À la maison

Le naturisme en hiver peut rester en cocooning intérieur. Apprécier le confort d’un bon intérieur tout en poursuivant ce plaisir de bien-être. C’est agréable de ne pas totalement interrompre ce mode de vie naturiste. Plutôt que monter le chauffage à 30°, un peignoir, une couverture ou un plaid permet de gérer la fraicheur. On se rend vite compte que le froid ne vient pas par les parties pudiquement couvertes du corps, mais plus des extrémités que l’on ne protège pas toujours.

En pratique : rester nu après la douche, puis le rester de plus en plus longtemps. Apprécier un petit déjeuner nu en commençant par les jours de repos et en allongeant sur les jours de semaine, avant de rejoindre la société. Quel bien être ! Trouver un moment de relaxation en se dévêtissent après une dure journée de travail ou un effort.

Activités d’intérieur

En hiver, les naturistes partagent aussi des activités d’intérieur, piscine réservée naturiste, yoga, événements club tel que bowling, restau… Ces activités permettent de garder les liens entre pratiquants et de poursuivre l’ouverture d’esprit de liberté naturiste. C’est important d’y contribuer dans un esprit de socialisation du naturisme. Plus ces activités seront réussies, plus le naturisme sera socialement accepté.

Certains saunas et spas accueillent aussi les naturistes. Un excellent moyen de passer un moment relaxant en toute nudité !

Activités d’extérieure

Oui, le passage à l’activité extérieure nue est possible en hiver et c’est là que le naturisme prend tout son sens. En hiver, on conti-nu !. Marcher, courir, randonner (consulter l’article sur la randonue), skier nu, pourquoi pas ? L’hiver dicte cependant quelques règles particulières.

Nu dehors en hiver, le ressenti du froid vient par les extrémités, l’humidité et le déplacement de l’air (le vent par exemple). Sans aborder les règles générales de sortie en hiver qui s’applique à toutes les formes de sorties hivernales, particulièrement en montagne (notamment le risque avalanche), voici quelques règles particulières à l’hiver pour les sorties naturistes.

Se découvrir, mais pas tout : protégez vos extrémités (mains, pieds, tête). Pour les hommes, ce n’est pas par l’extrémité masculine que l’on va ressentir le froid, rassurez-vous ! Il convient de bien se protéger pieds et mains. Ils risquent d’être en contact direct avec la neige (humidité et froid, la double peine !).

Un conseil pratique sur la mise à nu : éviter de vous dévêtir immédiatement en sortant de votre voiture. Le risque de choc thermique est bien réel l’hiver ! Idéalement, prévoyez une tenue la plus légère possible dans la voiture et diminuez progressivement le chauffage de la voiture. L’autre option est de rester habillé sur les premières centaines de mètres de la randonnée et de vous dévêtir petit à petit.

Une règle à suivre : dès que vous êtes dehors : bougez ! C’est le moment de comprendre la mécanique de la chaudière corporelle. Dès que le corps va bouger, le sang va circuler. Le corps va se réchauffer. Agitez les mains vers le bas si elles commencent à geler. Évitez les pauses. Nu, la transpiration va naturellement s’évaporer vers l’extérieur plutôt que d’être retenue par les vêtements. Et, là, la nudité hivernale commence à prendre du sens. En hiver, les vêtements peuvent aussi être une cause du refroidissement…

Les équipements à prévoir pour vos sorties naturistes hivernales

Toutes les règles de sécurité de la randonnée s’appliquent à la randonue ! Un randonueur est d’abord un randonneur. Le « fond de sac » est à préparer correctement avec les équipements de sécurité (survie…) selon le type de sortie. L’expérience de la randonnée est importante.

Pour se couvrir/découvrir, les vêtements les plus adaptés sont les coupe-vent en goretex (ou équivalent). Pour le bas, les surpantalons zippés latéralement et donc faciles à enlever/mettre sans ôter les chaussures sont idéaux. Le tout trouvant sa place dans le sac à dos une fois enlevé !

Pensez à vous hydrater, c’est une erreur fréquente à l’activité hivernale (qui n’est pas exclusivement liée au naturisme). Emportez une boisson chaude telle que du thé ou du café dans un thermos. Évitez les boissons alcoolisées qui semblent artificiellement réchauffer, mais en réalité endorment les sensations, au risque d’inhiber la réaction de votre corps au froid. Les naturistes respectent leur corps.

Surveillez la météo ! Les sites de prévisions météo donnent souvent une information de froid ressenti… Vous pourrez constater que vous tolérerez de mieux en mieux le froid ressenti… La température, c’est une information scientifique. Essayez d’oublier l’information affichée, mais prévoir bien entendu du matériel pour se couvrir en cas de froid ressenti plus important qu’anticipé…

Attention, les vêtements servent également à protéger la peau, c’est presque leur plus grande utilité. Les naturistes doivent faire preuve d’une plus grande prudence. En ski, une chute sur neige dure peut brûler la peau, un risque de blessure à éviter. La sortie doit donc être adaptée et ne pas faire prendre de risques inutiles. Protégez-vous ! Être naturiste et se dénuder dans la nature, ce n’est pas être inconscient et se mettre en danger ! En ski, ne pas aussi oublier que la vitesse va contribuer au refroidissement. Mais c’est faisable et skier nu est porteur de sensations étonnantes et réjouissantes.

Bien entendu comme pour toute activité, la progression est une règle d’or. Commencez doucement, préférez des jours ensoleillés pour vous lancer, limitez votre temps d’exposition au froid. Vous vous apercevrez que votre corps s’habituera de plus en plus à la fraicheur et au froid, et vous finirez par être aussi confortable nu l’hiver que l’été. Lorsque le temps est favorable, il n’est pas rare que je fasse des sorties hivernales nu de 3 h.

Le naturisme l’hiver, c’est possible ! À vous de jouer.

nuetheureux.com souhaite la bienvenue à un nouvel auteur !

0

Je suis très heureux (et toujours aussi nu) de vous annoncer l’arrivée d’un nouvel auteur naturiste, barerunner. Barerunner, actif sur Instagram (vous pouvez vérifier son profil en cliquant sur son nom), partage ma passion pour les activités naturistes, comme la randonnée, la course à pied et le ski (Oui, vous pouvez skier nu, vous en apprendrez plus à ce sujet très bientôt).

Vous aurez le plaisir de lire très bientôt quelques excellents articles de barerunner et j’espère que cela rendra ce blog encore plus attractif pour les nudistes et les aspirants nudistes.

Je souhaite à barerunner un grand succès et un immense lectorat sur ce blog et l’accueille avec grand plaisir !

Crédit photo barerunner

nuetheureux.com welcomes a new author!

2

I am very happy (and still naked) today with the arrival of a new naturist author, barerunner. Barerunner, active on Instagram (you can check his profile by clicking on his name), shares my passion for naked activities, like hiking, running and skiing (yes, you can ski naked, you will learn more about this very soon).

You will have the pleasure to read pretty soon some great articles from barerunner and I hope this will make this blog even more successful among nudists and aspiring nudists.

I wish barerunner great success and readership on this blog and welcome him wholeheartedly!

Photo by barerunner

4 reasons why naturism is necessary to humanity and our future

5

Naturism is a way of life in harmony with nature characterized by the practice of communal nudity with the intention of encouraging self-respect, respect for others and for the environment. The official definition of naturism, adopted by many naturist federations, is simple and eloquent in these times of climate change. By applying it to our daily life and being the apostle of our lifestyle to our loved ones, we can contribute to influencing public policy and actively contributing to the future of mankind. Here are four reasons.

Self-Respect

By living naked and sharing nudity, one naturally makes him or herself vulnerable and shows him or herself as he or she is. A naturist is vulnerable to the other’s eyes and to his or her mockery. This is generally the result of a misunderstanding of what naturism is and of its countless benefits, shown in a study published in the Journal of Happiness.

This critical look also makes it possible to appreciate our physical body. By respecting each other, we’re to ask questions about our activities, our food, our clothes and their usefulness. Self-respect encourages you to exercise daily, to eat well and to consume goods with sobriety. Naturism and minimalism have many similarities.

Respect for Others

When you respect yourself, you learn to respect others. Nude, we no longer see other naturists through the image conveyed by the labels of their clothes, but by their behavior and their being. I’m always positively surprised by the simplicity and the atmosphere of camaraderie in naturist environments.

Naturists look at you in the eyes, because one don’t judge others’ breasts, belly or genitals. We look at each other directly in our soul. One appreciates all the more the scars that life has placed on our bodies. They’re a reflection of who we are.

Respect for the Environment

All naturists aren’t environmentalists, but sensitivity to the environment develops rapidly. Less washing contributes to use less detergent. Respecting your body is asking questions about your diet and focusing on organic and short logistics circuits whenever possible. It’s also preferring natural activities such as hiking, gardening or playful encounters between naturists.

Respecting the environment for a naturist is also limiting the purchase of clothes. The textile industry is indeed a huge contributor to pollution, according to the French newspaper Les Échos: “The textile industry is in fact responsible for 17 to 20% of the world’s water pollution. It consumes 25% of insecticides, and 10% of the herbicides used in the world for the production of cotton. Finally, 3,000 liters of water is required to produce a single tee-shirt!”

Benevolent Simplicity

Pierre Rabhi speaks of happy sobriety. I like to see in naturism a benevolent simplicity. Simplicity, because naked, we’re brought back to the simplest expression of our body. Benevolent, because without artifice, it’s difficult to revolt or to get angry. Kindness towards oneself and others makes sense, as Dr. Gruman, from the Canadian Positive Psychology Association, explains in a Psychology Today article entitled Being Kind to Others Benefits You.

Social nudity is one of the elements of response to the crisis that mankind is going through. By sharing nudity on a daily basis, naturists participate in the pacification of the spirits, the reduction of pollution and the promotion of a simpler life. It will take decades to have nudity widely accepted in the public space, but I’m sure that will happen. Beaches, parks and natural spaces will all become naturist. The laws will evolve to allow simple nudity and to differentiate it from sexual exhibition. However, this can only happen if we, naturists, speak around us about our lifestyle and live our naturism as openly as possible that mentalities will evolve. Long live naturism!

Le naturisme est nécessaire à l’humanité et à sa survie, en 4 raisons simples

0

Le naturisme est une manière de vivre en harmonie avec la nature, caractérisée par la pratique de la nudité en commun, et qui a pour conséquence de favoriser le respect de soi-même, le respect des autres et de l’environnement. La définition officielle du naturisme adoptée par nombre de fédérations naturistes par le monde est simple et éloquente en ces temps de dérèglement climatique. En l’appliquant à notre vie quotidienne et en nous faisant l’apôtre de ce style de vie auprès de nos proches, nous pouvons contribuer à influencer les politiques publiques et contribuer activement au sauvetage de l’humanité. En voici quatre raisons.

Respect de soi

En vivant nu et en partageant cette nudité, on se rend naturellement vulnérable et l’on se montre tel que l’on est. Un ou une naturiste est vulnérable d’abord au regard de l’autre et à ses moqueries. Ces moqueries sont le résultat d’une incompréhension de ce qu’est le naturisme et de ces innombrables bienfaits, comme l’a montré l’étude du Journal of Happiness Studies.

Ce regard critique permet aussi d’apprécier notre corps physique. En se respectant, on apprend à se poser des questions sur nos activités, sur notre nourriture, sur nos vêtements et leur utilité. Le respect de soi incite à bouger, bien manger et consommer avec sobriété. Naturisme et minimalisme font d’ailleurs souvent excellent ménage.

Respect des autres

En se respectant, on apprend à respecter autrui. Nu, on ne voit plus les autres naturistes au travers de l’image véhiculée par les étiquettes de leurs vêtements, mais par leur comportement et leur être. Je suis toujours étonné de constater la simplicité et l’ambiance de camaraderie dans un domaine naturiste.

Entre naturistes, on se regarde dans les yeux, car on ne juge pas les seins, le ventre ou le sexe de l’autre. On le regarde directement dans son âme. On en apprécie d’autant plus les cicatrices que la vie a placées sur notre corps. Elles sont le reflet de ce que nous sommes.

Respect de l’environnement

Toutes et tous les naturistes ne sont pas des écolos dans l’âme, mais la sensibilité se développe rapidement. Moins laver, c’est utiliser moins de détergeant. Respecter son corps c’est se poser des questions sur son alimentation et privilégier le bio et les circuits courts quand c’est possible. C’est aussi privilégier les activités naturelles comme la randonnée, le jardinage ou les rencontres ludiques entre naturistes.

Respecter l’environnement pour un ou une naturiste consiste aussi à limiter l’achat de vêtements. L’industrie textile est en effet un énorme contributeur à la pollution, d’après le journal Les Échos : « L’industrie textile est en effet responsable de 17 à 20 % de la pollution de l’eau à l’échelle mondiale. Elle consomme 25 % des insecticides et 10 % des herbicides utilisés dans le monde pour la production du coton. Enfin, elle a besoin de 3 000 litres d’eau pour fabriquer un seul tee-shirt ! »

Simplicité bienveillante

Pierre Rabhi parle de sobriété heureuse. J’aime voir dans le naturisme une simplicité bienveillante. Simplicité, car nu, nous sommes ramenés à la plus simple expression de notre corps. Bienveillante, car sans artifice, il est difficile de se révolter ou de se fâcher. La bienveillance vis-à-vis de soi et d’autrui tombe rapidement sous le sens, comme l’explique la conférence organisée sous l’égide de France Inter, résumée dans cet article intitulé simplement les bienfaits de la bienveillance.

La nudité sociale est un des éléments de réponse à la crise que l’humanité traverse. En partageant la nudité au quotidien, les naturistes participent à la pacification des esprits, à la réduction de la pollution et à une vie simple. Il faudra des décennies pour accepter la nudité comme étant normale dans l’espace public, mais je suis persuadé que cela arrivera. Les plages, les parcs, les espaces verts deviendront tous naturistes. Les lois évolueront pour permettre la nudité simple et la différencier d’une exhibition sexuelle. Ce n’est cependant qu’en en parlant autour de nous et en vivant notre naturisme ouvertement que les mentalités évolueront. Vive le naturisme !

Crédit Photo Casper Nichols sur Unsplash